Bulle Rose no 4 - Hissage de la vulve

08.03.2020 – 04.2020
Espace Mat, place du 12 septembre, 2000 Neuchâtel

Hisser la vulve aujourd’hui, avec vous, c’est un acte d’invitation à l’amour, de soi, de son corps, des personnes qui nous entoure et de leurs corps. Une invitation au respect qui passe par la curiosité, par l’échange, par la fierté de se représenter soi-même, femmes, hommes, trans, queer, personnes de tout âge, couleur, ou forme. Célébrons nos corps dans la beauté qui émane de leurs diversité, redéfinissons nos corps et la place qu’ils ont le droit ou pas d’avoir dans l’espace public. Soyons convaincu·e·x·s, soyons fièr·e·x·s, soyons conscient·e·x·s, soyons plein·e·x·s d’amour car c’est le seul chemin qui nous mènera à demain. 

Marie van Berchem et Vanessa Ferreira Vicente

La bateauthèque invite BRASA – La traduction comme geste politique

//reporté//
Utopiana, chemin Mestrezat 7A, 1202 Genève

La bateauthèque invite BRASA – La traduction comme geste politique à présenter leur méthode collective de travail, notamment sur la question de la publication et diffusion des textes traduits, qui les occupent actuellement. Cette discussion essayera d’ouvrir le dialogue sur l’agir décolonial des personnes privilégiées évoluant dans le milieu artistique suisse et de penser la circulation de savoirs minorisés dans ce contexte.

BRASA – La traduction comme geste politique est un projet de publication bilingue de quatorze textes d’auteuricexs contemporain.e.x.s brésilien.ne.x.s qui abordent les notions de soin et de privilège, dans une perspective décoloniale et kuir. La compilation des textes donne accès à des discours provenant de diverses villes et banlieues du Brésil, par des autrices et auteurs LGBTQI+ et/ou par des penseuses et penseurs afrodescendantes.

Rencontre, discussion collective et apéritif. Prix libre

avec Valentina D’Avenia et Aurore Zachayus

Sexspace - Le Fesses-tival X Bulle Rose no 5

//annulé//
DAF – Deviant Art Festival
La Reliure, rue de Saint-Jean 45, 1203 Genève

Marie van Berchem, Vanessa Ferreira Vicente, Larissa Medawar et Naïma Pollet